Borodin

borodin

Vous écoutez actuellement les danses Polovtsiennes .

ALEXANDRE BORODIN

Fils naturel du prince caucasien et militaire Imerentinsky, on lui donna le nom d’un des serviteurs du prince et il fut élevé par sa mère dans la bourgeoisie de Saint-Petersbourg. Il étudia la médecine et la chirurgie à l’Académie de médecine et de chirurgie de Saint-Petersbourg, et grâce à une bourse, à Heidelberg. Il fut pendant deux années médecin militaire et rencontra pour la première fois Moussorgsky, puis une seconde fois en 1859.

En 1862 il fut professeur de chimie organique à l’Académie de médecine de Saint Petersbourg, devint membre de l’académie et conseiller d’État. La même année il se lia d’amitié, par l’entremise de Moussorgsky, avec Balakirev et entra dans son «cercle», le Groupe des 5 (Rimski-Korsakov, Moussorgsky, Balakirev, César Cui, Borodine). Il fut co-fondateur d’une école de médecine accueillant les femmes où il enseigna jusqu’à sa mort. Il a à son actif plusieurs découvertes en chimie.

Il étudia l’harmonie et la composition avec Balakirev. En 1863 il épousa Katharina Protopopova qui lui fit connaître les musiques de Chopin et de Schumann.

En 1877 il entreprit avec deux élèves un voyage scientifique et musical en Allemagne qui le conduisit auprès de Liszt à Weimar.

En 1885-1886, il séjourna en Belgique avec César Cui, à Bruxelles, Liège, Anvers. Ses deux symphonies et « Dans les steppes de l’Asie Centrale » eurent un grand succès.

Il meurt subitement en 1887.

télécharger ici des partitions de ce compositeur

Retour à la page biographie

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>